Après la pluie

La météo annonçait un cortège de dépressions, et aujourd’hui devait être placé sous le signe des trombes d’eau. D’ailleurs hier soir, le ciel déversait tantôt en bruine tantôt en grosses gouttes bruyantes son eau sur notre toit moussu.

 

Me savoir condamné à une heure de voiture sous un ciel bas, à travers les étendues plates et spongieuses de la Dombes ne me réjouissait pas particulièrement. Tout ça pour retrouver un bureau orienté plein nord sur de tristes façades administratives.

 

Mais ce matin…

 

La lumière me semblait bien vive par nos fenêtres, en regardant la lucarne, grand ciel bleu salué par les tourterelles.

 

Dehors, l’air est doux et humide, parfumé, les végétaux s’ébrouent et l’eau goutte lentement depuis les feuilles vert tendre.

 

Comme les bêtises de Cambrai, les erreurs des météorologues c’est un petit moment de douceur à prendre sur l’instant.

 

Je n’avais pas siffloté en mettant le contact depuis longtemps…

Originally posted 2008-04-18 11:29:00.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *