le temps des questions…

Jusqu'à présent, 2008 présentait une belle courbe ascendante…

Traditionnel bredouille d'ouverture, puis lentement l'Ain semble pour moi se déverouiller…

La rivière lâche ses premiers poissons blancs, puis vient le temps des ombres, et surtout cette impression de comprendre, de mieux sentir l'eau…

Deux voyages de pêche, en Corrèze puis dans le Sud, m'apportent technique pour l'un, joie d'une première belle truite pour l'autre, et une bouffée d'oxygène salutaire dans la relation monomaniaque que j'entretiens avec l'Ain.

Plus décomplexé, plus relax aussi, plus confiant, j'arpente l'Ain, découvre la puissance du barbeau (j'ai bien perdu pour 10€ de matos !!) et l'immense joie de ma première truite de la BRA.

Avec les pluies et coups de frais qui font de juillet un mois loin d'être catastrophique, je crois continuer dans cette belle lancée. Mais depuis la truite, plus rien, plus un poisson, nada…

La rivière est pourtant parfois couverte de sedges, mais les gobages rares. A la nuit tombée, je lance sur d'énormes remous et n'arrive qu'à louper les gobages et constituer d'énormes perruques, ce qui ne m'arrivait plus depuis un bout de temps…

Je me rends compte que ce mouvement ascendant est simplement du à ma présence au bord de l'eau et que pour la première fois en 20 ans de pêche toute technique confondue j'ai bénéficié du meilleur moment de l'année, la fin du printemps.

Le coeur gonflé des convictions acquises en à peine deux mois, je n'ai pas su anticiper l'arrivée de l'été et des eaux beaucoup plus chaudes. Et ma vilaine habitude de vouloir prendre tous les poissons en une seule sortie m'a empêché de penser sereinement à la quête d'une espèce en particulier…

Brouillon, empressé, impatient, j'ai arrêté de regarder la rivière et son rythme lent. Le tempo démentiel du boulot a achevé de mal me préparer.

J'ai soif de pêche, il est temps de réapprendre… Je verrai bien la pêche se dire en chinois "l'éternel recommencement"

Originally posted 2008-07-18 17:13:00.

4 commentaires.

  1. Bah tu vois… Tout viens à point à qui sait attendre…
    ;o)
    Ca m'a fait vraiment plaisir de te rencontrer Alex. J'espère passer d'aussi bons moments à Belle-île, même si on aura nos femmes dans les pattes lol

  2. Bonjour
    La rivière d'Ain est en plus une rivière capricieuse et il ne faut pas courir plusieurs lièvres à la fois….Il faut rester humble avec elle et un jour elle se livre…gardes espoir et sois opiniâtre dans ta recherche…si c'est la truite que tu recherches n'attends pas le soir pour la tenter mais plutôt les journées où personne ne sort
    @+

  3. si tu as vraiment commencé en 2007…c'est déjà bien tous ces poissons touchés. il faut laisser du temps au temps…c'est un des secrets de la pêche.Et puis la BRA n'est pas non plus la rivière la plus facile de france

  4. Salut,
    Quel poete …
    T'inquiete la roue tourne et plus les saisons passe plus l'expérience s'accroit …
    @+

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *